• Myriam

Peindre la mort vivante!

Mis à jour : juin 10

Le portrait de l'enfant de Fayoum est saisissant de présence!

Ces portraits peints étaient posés sur les cercueils des momies pendant la période copte (art chrétien sous l'Egypte) pour représenter de manière vivante le mort, pour qu’il continue de vivre même dans l’au-delà. Largement hérité du rituel de momification de l'Egypte ancienne où des masques mortuaires souvent en or, étaient déposés au niveau du visage du mort pour favoriser son voyage dans l'autre vie (l'or était symbole d'immortalité pour les Egyptiens Anciens), ces portraits sont peints directement sur bois pour plus de réalité.

Il fallait peindre le mort dans toute sa présence pour faciliter sa deuxième vie...

Le choix de l’enfant est d’autant plus frappante car un enfant est généralement plus enclin à vivre le présent que les adultes: un enfant apprécie la joie d’être, simplement!


Pour aller plus loin: Allez et visitez les autre portraits que le musée du Louvre propose. Ils sont tous autant fascinants les uns des autres car représentent pleinement la personnalité des commanditaires. des portraits plus vrais que nature!


  • Grey Facebook Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon

©2019 by Myriam Vijaya inspiring blog. Proudly created with Wix.com